Le cuir

Ballerine noire

Héritière d'une solide tradition manufacturière, la filière cuir a constamment été guidée par deux maîtres mots : qualité et créativité ce qui a contribué à sa notoriété nationale et internationale. Textile et Cuir représentent 9% du tissu industriel de l'agglomération.

La chaussure de luxe

Romans constitue le bassin historique et emblématique de l'industrie de la chaussure. Les entreprises se sont positionnées sur le marché des produits haut de gamme, de la chaussure et de la maroquinerie de luxe en développant des savoir-faire de qualité et des techniques innovantes. Le secteur comprend aussi les fabricants d'accessoires et distributeurs de machines spécifiques : outils de découpe, talons, semelles, formes, etc.

Ces fabricants développent des techniques innovantes au service des entreprises régionales, leur permettant de demeurer parmi les premières dans le domaine du luxe. A noter qu'il existe des groupements d'entreprises, comme celui de Romans Cuir, et une marque a même récemment vu le jour : Véritable Chaussure de Romans.

Repères historiques

L'industrie du cuir et de la chaussure de luxe a forgé durant plus d'un siècle l'identité de Romans et de sa région. Le territoire bénéfice d'une notoriété internationale grâce à l'essor de grandes marques de fabrication de chaussures et de maroquinerie (Kelian, Jourdan, Clergerie, Wolski...). Bouleversée par la crise mondiale des année 80, cette industrie  est passée de plus de 2000 emplois à 1000 emplois majoritairement en maroquinerie. Malgré tout, le territoire a su conserver une filière complète de la tannerie à la fabrication de chaussure et de maroquinerie.

Romans cuir, un nouveau modèle économique

En 2012, plusieurs entreprises se rassemblent au sein de l'association Romans Cuir. Objectif : échanger, partager, mener des actions communes favorables à leur développement. En 2013, cinq d'entre elles répondent à l'appel à projet national "Revalorisation du savoir-faire français" qui permet d'accompagner les entreprises à développer un nouveau modèle économique basé sur :

  • La fabrication française en petites séries
  • La vente directe aux clients
  • L'innovation produit
  • La coopération entre acteurs, sur le plan technique et commercial

Pour les entreprises de fabrication de chaussures du territoire romanais, cette action est un catalyseur et un accélérateur d'actions et d'échanges.

  • Création d'une marque commune pour valoriser la production de chaussures " coupées, piquées, montées " à Romans.
  • Déploiement de collaborations commerciales (magasin commun, présence collective au salon du Made In France...)
  • Développement de coopérations techniques permettant aux entreprises de répondre à de nouveaux clients et de développer de nouveaux modèles de chaussures pour leurs propres marques.