Valence, championne de l’attractivité

Pour la 2e année consécutive, Valence sort en tête des agglomérations de taille moyenne les plus attractives selon le Baromètre Arthur Loyd 2019.

Selon cette étude, Valence se distingue sur deux grandes thématiques : l’immobilier tertiaire et Connectivité & Capital Humain. Avec près de 18 000 m² de bureaux placés cette année, la taille du marché immobilier tertiaire de Valence rivalise avec celui de métropoles deux fois plus peuplées. Valence propose aussi la plus grande offre de formation universitaire parmi les métropoles de sa catégorie et bénéficie d’une offre de soins importante. L’agglomération est par ailleurs très bien reliée aux infrastructures de transport ferroviaire et bénéficie de sa position privilégiée sur l’axe rhodanien, ce qui lui confère un rayonnement national et européen. Ce n’est donc pas un hasard si Valence se maintient sur la première marche du podium. Ses atouts sont réels : une position géographique idéale, un vrai dynamisme démographique, des entreprises de talent et une stratégie d’innovation audacieuse. Stratégie récompensée cette année par l’obtention du prix « » et des labels « » et « ».

Plus globalement, l’étude confirme que l’attractivité est liée à l’activité économique tout comme à la conjugaison de divers éléments : capital humain, connectivité, mobilité, offres de formation et de soins, aménités urbaines… Au final, les territoires qui se distinguent sont ceux qui ont su créer les conditions d’accueil favorables au développement des entreprises et à l’arrivée de nouvelles populations.

ou consultez le communiqué de presse
ou consultez le baromètre 2019