Le chic des pâtes à la française

Avec une croissance de 10% par an, les pâtes Saint Jean sont à la fête. L'entreprise romanaise annonce la construction d'une nouvelle usine et d'une Cité des pâtes !

"toujours en quête d'innovation, nous venons de sortir 9 nouvelles recettes de pâtes fraîches farcies" citation de Guillaume Blanloeil, président de Saint Jean On ne présente plus l’entreprise Saint Jean. Créé en 1935 et issu de la fusion successive de plusieurs sociétés, le pastier français s’est d’abord fait un nom grâce à la raviole du Dauphiné et aux pâtes fraîches. En 2007, il rachète deux de ses concurrents et se lance dans la fabrication de quenelles. Depuis, la société ne cesse de grandir. Elle compte aujourd'hui 5 sites de production en Rhône-Alpes et emploie 430 salariés. « En seulement 10 ans, nous sommes devenus numéro 1 du marché des quenelles », déclare fièrement Guillaume Blanloeil, Président de l’entreprise. Cette réussite, elle la doit notamment à sa capacité d’innovation. « Nous inventons sans cesse de nouveaux produits dans le respect de la tradition et du terroir, précise Guillaume Blanloeil. Ravioles à poêler, plats cuisinés, sauces… nous cherchons des niches pour nous positionner là où on ne nous attend pas. C’est le secret de notre longévité ».

ravioles_saint_jean_ValenceRomansAggloUn savoir-faire artisanal
Très attachée à la qualité, la Maison Saint Jean s’appuie sur un savoir-faire artisanal qui associe des ingrédients labellisés AOP, IGP ou Label français, sans traitement thermique ni ajout de conservateur, colorant ou autre exhausteur de goût. L’entreprise s’approvisionne essentiellement au niveau local et développe ses propres filières comme le Persil de la Drôme. Également soucieuse du bien-être animal, elle utilise en priorité des œufs de poules élevées en plein air. Avec déjà 12 % de ses produits issus de l’agriculture biologique, Saint Jean travaille au quotidien pour renforcer la part de bio.

Un site de production XXL
Pour répondre aux besoins actuels et à venir, « 48 millions d'euros seront investis d'ici à 2025 sur le site de Romans, explique Guillaume Blanloeil. Nous allons notamment construire une nouvelle usine de pâtes, une plateforme logistique mais aussi un nouveau siège social et des locaux sociaux ». Située derrière l'usine actuelle, l’extension se fera sur 30 000 m² supplémentaires et permettra de doubler la capacité de production du site de Romans. Sur place, les travaux de démolition ont déjà commencé. Fin des travaux en 2022. Ce développement devrait générer une centaines d'emplois.
Et l’entreprise ne s’arrête pas en si bon chemin ! Elle travaille déjà sur d’autres projets comme la création d’une Cité Saint Jean. Ouvert à tous, cet espace pédagogique aura pour vocation de faire connaître l’histoire locale de la raviole à travers un musée, une boutique ainsi qu’un espace restaurant. Avis aux gourmands !
saint-jean.fr