Hydrogène

hydrogene_ValenceRomansAggloValence Romans Agglo est particulièrement active dans le développement de la filière hydrogène aux cotés de différents acteurs privés. La Drôme, et plus largement  la région Auvergne Rhône Alpes, comptent 80% des acteurs industriels de l’hydrogène dont plusieurs entreprises de pointe au niveau mondial. L'Agglo accompagne le développement de stations de distribution d’hydrogène carburant en parallèle du développement de flottes de véhicules utilitaires. Plusieurs sites ont été identifiés sur le territoire :

  • Une station de distribution d’hydrogène, d’une capacité de recharge de 20 véhicules par jour, a été installée et mise en service en 2016 sur la zone de Rovaltain.
  • Un second site a été identifié sur la zone Logistique de La Motte nord et est en cours d’étude par les partenaires industriels.

Les atouts de l’hydrogène

La question de la mobilité est prégnante par l’utilisation de l’hydrogène en tant qu’énergie. Celui-ci constitue un enjeu majeur local à divers titres : amélioration de la qualité de l’air, transition énergétique, innovation technologique. L’hydrogène, produit à partir d’eau et d’électricité renouvelable est stockable et peut se substituer aux carburants conventionnels (essence et diesel), au profit d’une mobilité électrique totalement décarbonée. L’hydrogène offre ainsi le meilleur des 2 mondes : qualité environnementale et confort de conduite des véhicules électriques, autonomie et rapidité de recharge des véhicules essence ou diesel. Valence Romans Agglo est une collectivité active sur le développement de la filière Hydrogène aux cotés de différents acteurs privés. Pour rappel : la Drôme et plus largement la région Auvergne-Rhône-Alpes comportent 80% des acteurs industriels de l’hydrogène dont plusieurs PME en pointe au niveau européen et mondial.

Parmi les réflexions en cours, le domaine de la mobilité est prégnant par l’utilisation de l’hydrogène en tant qu’énergie. Celui-ci constitue un enjeu local majeur à divers titres : amélioration de la qualité de l’air, transition énergétique, innovation technologique. L’hydrogène, produit à partir d’eau et d’électricité renouvelable est stockable et peut se substituer aux carburants conventionnels (essence et diesel), au profit d’une mobilité électrique totalement décarbonée. L’hydrogène offre ainsi le meilleur des 2 mondes : qualité environnementale et confort de conduite des véhicules électriques, autonomie et rapidité de recharge des véhicules essence ou diesel.

Le développement des véhicules hybrides

Encouragés par l’Europe et l’ADEME, les constructeurs de voiture développent des modèles hybrides (H2/électrique…) ou full power (moteur à hydrogène). Parmi les modèles présents sur le marché ou annoncés prochainement :

  • Toyota Mirai (berline full power commercialisée depuis fin 2014 au Japon et aux États-Unis, disponible mi 2016 en France)
  • Hyundai IX35 (petit SUV full power sorti en 2015, une compagnie de taxi parisienne s’est équipée d’une dizaine de IX35)
  • Honda et Daimler annoncent des modèles respectivement en 2016 et 2017
  • Les constructeurs français historiques projettent des modèles pour 2020

Une stratégie en France

Outre les véhicules de tourisme, des véhicules utilitaires sont également développés en France. Le premier véhicule de ce type est le Hy Kangoo développé et commercialisé par l'entreprise grenobloise SymbioFCell (exploitant un brevet du CEA LITEN) en partenariat avec Renault et Michelin. Des prototypes de camions, de bus et de divers véhicules (chariots élévateurs, vélos, bateaux, tracteurs…) sont en test. Les véhicules utilitaires ont été retenus dans la stratégie française comme un axe de développement fort. Un axe qui permettra de justifier le déploiement d’infrastructures de recharge... En attendant l’arrivée des véhicules particuliers.

En savoir plus