Saint-Paul-lès-Romans

La commune de Saint Paul les Romans délimitée à l'est par le département de l'Isère au sud et par la rivière du même nom, s'étire de part et d'autre de la « Joyeuse ». Elle possède de vastes terres agricoles (arboriculture, céréales, oléagineux) bénéficiant d'importants équipements hydrauliques et pratique l'élevage.

Le village a des origines anciennes, attestées par les vestiges d'une villa gallo-romaine. Deux mosaïques, représentant les travaux d'Hercule et Orphée ont été mises à jour. Elles sont exposées au musée de Valence.

Au centre du village se trouvent les bâtiments (privés) d'une commanderie des chevaliers de l'ordre de Malte, achetés au chapitre de Saint Barnard en 1231 pour héberger les pèlerins en route vers la Terre Sainte. Construite autour d'une cours intérieure, la commanderie est défendue par des tours d'angle avec mâchicoulis.

Au cours de la Révolution, le nom de la commune est remplacé durant quelques années par Paul-la-Joyeuse.

Zone commerciale ouverte en octobre 2014 : le parc Saint-Paul 

À voir :

  • L'église de style roman située le long de la « Joyeuse » ;
  • La « maison aux deux têtes » sur la place de la Mairie.

Fiche d’identité :

  • Population : 536 habitants
  • Superficie : 1 577 hectares
  • Maire de la commune : Bernard Barthelon

site de la commune de Saint-Paul-lès-Romans