Montrigaud

Vue aérienne de la commune de Montrigaud

Ce village, entre l'Herbasse et Chambaran possède un cadre de vie préservé. Avec un étang communal pour les pêcheurs de tanches, perches, gardons et autres brochets, une forêt pour les cueilleurs de champignons et de nombreux sentiers balisés pour les amateurs de randonnées.
L'agriculture céréalière reste la principale activité de la commune avec l'élevage.
On trouve trace d'un Montem Rigaudum dans les cartulaires de 1333. Autrefois, Montrigaud englobait St Bonnet de Valclérieux, la terre du Charaix et une partie de St Julien du Grand Serre. En 1790, la commune devient chef-lieu d'un canton du district de Romans.

La tradition veut que l'on ne prononce pas le « t » de Montrigaud. On dit donc « Mon-Rigaud ».

Fiche d’identité :

  • Population : 497 habitants
  • Superficie : 2 873 hectares
  • Maire de la commune : Catherine Habrard

site de la commune de Montrigaud