Montmiral

Vue aérienne sur le village de Montmiral

Le village situé à 18 km de Romans se trouve à 400 mètres d'altitude. L'activité essentiellement agricole est basée sur l'élevage et la production de « Noix de Grenoble ». Le nom de Montmiral donne lieu à plusieurs interprétations : « Mont admirable » ou « Mont d'où l'on mire » pour certains, « Mont d'où l'on voit loin » pour d'autres. Dans tous les cas, le site de la tour constitue un emplacement parfait pour admirer le pays mais également pour le surveiller.

À VOIR

La Tour (privée) : datant du XIIe siècle, elle est le seul vestige d'un vaste château fortifié. Située sur l'un des plus beaux sites de motte castrale de la région, cette tour de pierre carrée comportait à l'origine trois étages accessibles par un escalier intérieur.

L'église St Christophe : le vieux clocher et les absides sont de pur style roman. Peintures et architecture de l'intérieur de style art nouveau. L'église est ornée de vitraux « 1900 » du peintre verrier L. Balmet.

La chapelle St Martin : chapelle médiévale au sud de la motte castrale.

La forêt de Thivolet et l'étang : François 1er se serait arrêté à Montmiral en novembre 1533 et aurait chassé dans les immenses forêts qui couvraient alors les collines entre Romans et Montmiral.

Fiche d’identité :

  • Population : 621 habitants
  • Superficie : 2 669 hectares
  • Maire de la commune : Daniel Bignon

site de la commune de Montmiral