Geyssans

Vur aérienne sur le village de Geyssans

La commune de Geyssans a connu de nombreuses appellations au cours des siècles : Gissanium en 950, Geissans en 1200, Jaisas en 1250, Dominus Geyssani en 1350, Jeyssano et Jayssain en 1500, Geyssans à partir de 1775.

Au Moyen-Age, Geyssans dépendait de St Marcellin, paroisse rattachée au diocèse de Vienne. Son église dédiée à St Martin de Tours, fut construite en 1895 et dépendait du chapitre de Romans.
Traversée par deux rivières, la Savasse (rivière à truites) et la Drivette, Geyssans est une commune vallonée dont l'activité est essentiellement agricole : cultures céréalières et élevage. À 2 km de Geyssans (en direction de Reculais), au col de la « Croix de Gruyère », une très belle vue sur le Vercors, les monts du Matin, le pré de « Cinq sous » et les deux échancrures du col de Tourniol.

Départ de circuits de randonnées à travers les bois qui rejoignent les Thivolets par St Michel-sur-Savasse, St Bonnetde- Valclérieux, Montmiral et les Chambaran.

À voir

Sur la route reliant St Ange (très belle église) vous pourrez voir le « château », ancienne demeure bourgeoise appartenant au domaine de la Comtesse de Triors et qui dépendait du comté de Paris. 

Fiche d’identité :

  • Population :   728 habitants
  • Superficie :  10.9 km²
  • Maire de la commune : Claude BOURNE

site de la commune de Geyssans.