Ambition transition énergétique !

Éditos

Valence Romans Agglo vient d’adopter son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Ce document réglementaire fixe, pour la période 2017-2025, les objectifs de la collectivité en matière de transition énergétique.

Qualité de l’air, émission de gaz à effets de serre, production d’énergies renouvelables, économie d’énergie, rénovation de l’habitat… Le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de l’Agglo aborde les différents aspects de la transition énergétique.


" Ce document porte les ambitions de l’Agglo en fixant les priorités du territoire et en nous positionnant comme coordinateur et animateur du territoire. Le PCAET est le fruit de deux années de réflexion, de concertation et de mobilisation partenariale, tant en interne, au sein de Valence Romans Agglo, qu’en externe, avec plus de 180 acteurs locaux impliqués lors de son élaboration. Sa réussite passe avant tout par une forte mobilisation de l’ensemble des acteurs aussi bien privés que publics : transport, habitat, urbanisme, tertiaire, industrie, agriculture, énergie."

Lionel Brard, conseiller délégué à la transition énergétique


S’appuyant sur un diagnostic du territoire, le Plan climat Air Énergie Territorial décline la stratégie de l’Agglo au travers d’un plan d’action opérationnel fort de 82 mesures. La mise en œuvre de ce Plan Climat Air Énergie Territorial, sur la période 2017-2025, représente une enveloppe de 180 millions d’euros d’investissement au bénéfice du territoire et de l’emploi : rénovation énergétique des bâtiments, production d’énergie renouvelable, modernisation des infrastructures et réseaux d’énergie ou de transport…

Pour sa part, Valence Romans Agglo poursuit, au travers de ce PCAET, sa politique de développement de l’éolien (parcs de Montrigaud et de Montmiral), du photovoltaïque, de l’hydrogène (une station à Rovaltain et une seconde en projet au sud de Valence), ou encore de la méthanisation. L’Agglo mobilise pour ce faire ses deux sociétés d’économies mixtes que sont Rovaler (Romans Valence Énergies renouvelables) et CEPR (Compagnie éolienne du Pays de Romans). 

"Doublement labellisée TEPOS (Territoire à Énergie Positive) par la Région et l’ADEME et TEPCV (Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte) par l’État, notre territoire se doit d’être exemplaire et volontariste, précise Lionel Brard. Ainsi, avec ce Plan Climat l’Agglo, s’engaget-elle résolument sur la voie de l‘efficacité énergétique, des économies d’énergie et de la production massive d’énergies renouvelables locales en vue de
réduire significativement son empreinte carbone."

Lionel Brard, conseiller délégué à la transition énergétique


Notons également que Valence Romans Agglo s’est par ailleurs engagée dans une démarche de labellisation européenne Cit’ergie qui vise précisément à dynamiser et à évaluer la prise en compte des enjeux liés à l’air, à l’énergie et au climat, dans le fonctionnement même des services de l’Agglo. Une labellisation qui devrait être effective début 2018.