Les modes de collecte évoluent !

Les coûts liés aux activités de collecte et de traitement des déchets ne cessent d’augmenter (+ 2 % par an). Voilà pourquoi l’Agglo travaille à l’optimisation de son service de collecte dans un souci de maîtrise de la dépense publique. Cette optimisation se traduit selon les communes, soit par une réduction des fréquences de collecte, soit par un changement du mode de collecte.

Dans ce contexte, l'Agglo propose aux communes de moins de 10 000 habitants un changement de mode de collecte des ordures ménagères. Concrètement, l'ensemble des bacs à roulettes est remplacé par des conteneurs semi-enterrés. Quant au tri, une double action est prévue avec la densification du nombre de conteneurs et le remplacement à neuf de l’ensemble du parc.

Quels avantages pour les usagers ?

  • amélioration de l’intégration paysagère : les bacs de regroupement feront place à des conteneurs semi-enterrés plus esthétiques et les conteneurs de tri actuels seront remplacés par un modèle plus récent ;
  • accessibilité 7j/7j et 24h/24h : pour les usagers en porte-à-porte, plus de soucis de jours de collecte ;
  • réduction des nuisances sonores et des perturbations de la circulation : le camion cessera de passer dans certaines rues et ses arrêts seront moins fréquents et plus souvent en dehors des voies de circulation ;
  • amélioration de l’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) : il sera plus facile pour ces personnes d’utiliser les conteneurs semi-enterrés que les bacs de regroupement actuels. Au minimum, un point de tri par commune sera équipé de conteneurs de tri disposant d'opercules de remplissage pour les PMR ;
  • suppression des risques liés au vent : du fait du vent, il est fréquent de voir des bacs, pleins ou vides, tombés au sol ou gênant la circulation des véhicules. Les conteneurs semi-enterrés sont des dispositifs fixes ;
  • dégagements des trottoirs: il n’y aura plus de bacs individuels gênant la circulation des piétons ;
  • suppression des coûts d'acquisition d'un bac à ordures ménagères : depuis le 1er janvier 2016, sauf point de regroupement, les bacs à ordures ménagères sont à la charge des usagers ;
  • suppression des locaux "poubelles" : cela induira la libération d’espace.

Les avantages pour la collectivité

  • augmentation de la quantité de tri collectée : les habitants apportent plus volontiers leur tri aux points d’apport volontaire lorsqu’ils doivent déjà se déplacer pour apporter leurs ordures ménagères. De plus, le nombre de points de tri sera augmenté ;
  • maîtrise des coûts : les coûts de collecte seront réduits et l’augmentation attendue du tri devrait induire de nouvelles recettes pour l’Agglo (vente des matériaux et soutiens des éco-organismes) ;
  • maîtrise de la nature des déchets jetés dans les ordures ménagères : les conteneurs semi-enterrés, destinés aux ordures ménagères, seront équipés d’un tambour limitant la taille des déchets pouvant y être jetés. Pour rappel, les encombrants doivent être apportés en déchèterie ;
  • souplesse dans l’organisation des tournées : il n’y aura plus de jours fixes à respecter et la collecte se fera selon les besoins de vidage ;
  • réduction de la pollution atmosphérique : le passage en points d’apport volontaire réduit la longueur des tournées et donc le kilométrage parcouru par le camion. Moins de km parcourus = moins de gaz d’échappement produits ;
  • amélioration des conditions de travail des agents : la suppression de la manipulation des bacs et l’automatisation évitent les Troubles Musculo Squelettiques.

Pour mémoire, le service de gestion des déchets ménagers est notamment financé par la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, taxe basée sur la valeur locative du bien.

Les communes déjà équipées
Barbières, Beauregard-Baret, Bésayes, Charpey, Châteauneuf-sur-Isère (Bonlieu, le Bourg, La Vanelle et les Communaux), Chatuzange-le-Goubet, Clérieux, Eymeux, Granges-lès-Beaumont, Hostun, Jaillans, La Baume d'Hostun, Marches, Parnans Peyrins, Rochefort-Samson, Saint-Bardoux et Saint-Vincent-la-Commanderie

Le programme prévisionnel - Mise à jour le 2 décembre 2019

Montmiral

Début des travaux → 3ème semaine de novembre
Ouverture → 2ème semaine de décembre

Châtillon-Saint-Jean

Début des travaux → courant janvier 2020

Ouverture → février 2020